Moneta 207

Moneta 207

Les trois formes de la monnaie

La question monétaire (Antiquité – 19e siècle)

Georges Depeyrot

Entre la création de la monnaie au 7e siècle avant J.-C. et la monétisation générale des échanges, y compris les plus petits, au cours du 19e siècle, les ateliers monétaires n'ont jamais été en mesure de produire assez de monnaies pour satisfaire les besoins des populations. Ces besoins différaient selon les couches sociales, les gouvernants souhaitaient des espèces nombreuses, de haute valeur, capables de financer les nécessités des pays. En cas nécessité absolue, les gouvernements recouraient aux manipulations monétaires ou aux dettes. Les marchands désiraient commercer avec des monnaies stables, avoir la possibilité d'emprunter et de prêter des fonds, et surtout se prémunir contre des dévaluations monétaires. La population, souvent privée de monnaies utilisait des espèces diverses, souvent locales. Dans les campagnes les dettes étaient courantes au sein des communautés rurales.
La documentation écrite nous informe sur ces segments de la circulation monétaire. Selon les cas, il s'agit de documents officiels qui explicitent les besoins et des gouvernants. Les marchands s'occupaient de leurs affaires mais laissaient une ample documentation. La population n'a pas laissé beaucoup de texte. Seuls les économistes et les textes ecclésiastiques écrivaient comme si la monnaie concernait la totalité de la population.
Les trouvailles monétaires elles-mêmes soulignent la division des sphères d'échange. Elles se composent de monnaies d'argent, ou au contraire de pauvres monnaies de bronze, selon la fortune de leurs propriétaires.
L'étude de la monnaie passe donc par une prise en compte de l'existence de trois zones de circulation.
Il n'y a donc pas eu, au cours de l'histoire, une seule monnaie, mais la coexistence de trois monnaies, différentes et complémentaires. C'est la conception portée par les marchands qui finit par l'emporter: libéralisation des prêts et généralisation des banques, stabilité des monnaies et des unités de compte, monétisation de l'ensemble des couches sociales.

MONETA 207, 284 pages 85 euros ISBN 978-94-91384-75-2

 



MONETA 207, 284 pages
85 euros
TABLE DES MATIÈRES p277, p278, p279, p280, p281, p282, p283, p284
ISBN 978-94-91384-75-2

 
_____________________________________________________________________________